Mehdi

Mehdi BEAUXIS-AUSSALET, Brevet Fédéral, 3e dan UFA

MehdiJ’ai découvert l’aïkido “par hasard” en 2010.

Pacifiste convaincu, c’est surtout la philosophie de non-violence et de non-compétition qui m’attirait.
De plus, passionné par la culture et la tradition japonaises, j’admirais l’attachement des pratiquants à l’étiquette (reigisaho).

Aujourd’hui 3ème Dan BF, je ne cesse de chercher à « polir » ma pratique, tout en gardant à l’esprit ces mots de O’SENSEI :

« Aïki n’est pas l’art de la bataille avec l’ennemi ; ce n’est pas une technique de destruction de l’adversaire, c’est la voie de l’harmonisation du monde qui fait de l’humanité une seule nation. »