Philippe

Philippe LEBOEUF, brevet fédéral, 5e dan UFA

PhilippeQuand on pousse la porte d’un dojo pour faire de l’aïkido c’est généralement une loterie, le choix est très souvent lié à la proximité géographique, aux horaires et plein d’autres raisons pratiques qui ne s’avèrent pas forcement appropriées. La bonne fortune m’a guidé dans celui de Fontaine-lès-Dijon.

C’était le début des années 80, il se trouvait à cette époque dans le centre Pierre Jacques et déjà affilié à la Fédération Française d’Aïkido et de Budo (FFAB) guidée par Tamura sensei. Je ne me doutais pas que la pratique dans ce club emplirait ma vie de cette façon.

Je suis maintenant 5ème dan et brevet fédéral, je pense que tout cela n’aurait pas été possible sans la richesse de cette vie de club ou les échanges et le partage de l’expérience m’ont permis de progresser. Aujourd’hui, dans une infrastructure complètement dédiée aux Arts Martiaux, j’éprouve un sentiment de profonde reconnaissance envers toutes les personnes qui œuvrent et permettent d’avoir du plaisir dans la pratique de cet art martial si particulier qu’est l’Aïkido : les administrateurs, les professeurs, les anciens et les débutants.

Merci à chacun et chacune qui s’efforce de trouver une place dans ce groupe et travaille ainsi à l’accomplissement de tous.